Vendre son appartement – Les bons conseils

La vente d’un appartement est une opération délicate qui nécessite le respect de nombreuses règles. Si tout démarre généralement par une estimation de la valeur du bien, il faudra au préalable procéder à un diagnostic complet de l’état du bien ainsi qu’à des réparations ou à une rénovation.

Faire un diagnostic technique

Tout bien immobilier, avant la vente, est soumis à un diagnostic technique permettant de vérifier les points essentiels suivants :

  • l’exposition au plomb et à l’amiante ;
  • la performance énergétique ;
  • l’installation électrique ;
  • l’installation de gaz ;
  • les risques miniers ;
  • les risques naturels ;
  • les risques technologiques.

Le diagnostic complet doit être effectué par un professionnel. C’est généralement ce qui permet d’aboutir à une rénovation, s’il y a lieu.

Rénover et corriger les problèmes

Si vous souhaitez vendre un appartement que vous avez habité, celui-ci a certainement connu plusieurs dégradations, soit mineures, soit majeures. En l’état, il n’est pas évident qu’il puisse attirer un bon acheteur. Même lorsque c’est le cas, sa valeur serait fortement dépréciée. C’est la raison pour laquelle une rénovation peut s’avérer indispensable. Il est recommandé d’effectuer les travaux de rénovation. N’hésitez pas à comparer les prix pour avoir des tarifs attractifs.

La rénovation se fera en fonction de l’étendue des problèmes (décoration, plomberie, chauffage, rafraîchissement de la peinture, changement des sanitaires, etc.). Une fois que vous aurez rénové votre appartement, sa valeur augmentera et l’estimation du prix pourrait se faire plus aisément. 

Estimer le prix de l’appartement

Plusieurs éléments permettent d’influer sur la valeur d’un bien à savoir : 

  • sa situation géographique ; 
  • sa superficie ;
  • ses points forts et points faibles ; 

Il est recommandé de faire évaluer le prix par un expert afin d’avoir une juste estimation. Celui-ci se basera également sur les statistiques des transactions d’appartements similaires situés à proximité du vôtre et vendus au cours de la même période. Cela permettra d’aboutir à la valeur réelle du bien. Lors de la détermination du prix de vente, vous pourrez augmenter de 2 à 3 % la valeur du bien si celui-ci a été rénové.